Nouvelle loi sur la biosécurité au Sénégal autorisant les OGM

Les députés de l’Assemblée nationale du Sénégal ont vendredi dernier adopté à l’unanimité, sans  débat et en procédure d’urgence, la nouvelle loi sur la biosécurité. En abrogeant la loi de juillet 2019, et en particulier son article 18 interdisant d’importer ou de mettre sur le marché des OGM, elle ouvre la porte aux OGM au Sénégal.

Le ministre de l’Environnement et du développement durable, Abdou Karim Sall, a défendu cette nouvelle loi en estimant qu’elle permettra au Sénégal de « se conformer à ses engagements internationaux et de tirer le maximum de profits des avantages qu’offre la biotechnologie moderne« . Ajoutant ’’Il fallait, pour être en phase avec nos engagements internationaux, ainsi que les progrès constatés et qui sont irréversibles, consistant aujourd’hui, à utiliser des organismes génétiquement modifiés, adopter cette nouvelle loi qui viendra nous apporter tous les éléments nécessaires afin que nous puissions être à l’aise quant au progrès scientifique et son utilisation dans notre pays’’.

L’APS précise que la loi introduit aussi de nouveaux principes directeurs, la systématisation de la procédure d’évaluation et de gestion des risques,  le renforcement des mécanismes d’information et de sensibilisation du public ainsi que la mise en place de procédures de sécurité différenciées selon le type d’OGM et selon l’activité envisagée.

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...