OCÉANOGRAPHIE : LISBONNE INVITE DAKAR À REJOINDRE UN CENTRE DE RECHERCHE

Le secrétaire d’Etat portugais à l’Internationalisation, Jorge Costa Oliveira, a souhaité mercredi à Dakar l’adhésion du Sénégal au projet Azores International Research Center (AIR Center), qui est dédié à la recherche scientifique sur les océans.

 

« Nous avons engagé plusieurs pays dans [nos] projets de recherche, dont le plus ambitieux est l’AIR Center. Nous sommes engagés dans ce projet avec les Etats-Unis, la Norvège et d’autres pays européens. Nous espérons le Sénégal puisse aussi se joindre ces pays », a dit M. Oliveira dans une interview avec la rédaction de l’APS.

Selon l’officiel portugais, cette structure offre aux pays qui y ont adhéré plusieurs possibilités, dans le domaine de la recherche océanographique.

« L’objectif de ce projet (l’AIR Center) est de développer une plateforme de coopération internationale consacrée à la recherche intégrée, dans les domaines du climat, de l’observation de la Terre, de l’énergie, de l’espace et des océans », explique un site visité à l’APS.

Selon le même site, le Brésil, le Canada, l’Afrique du Sud, l’Angola et le Maroc y ont adhéré.

« Nous avons des centres de recherche qui, à notre avis, doivent avoir une coopération plus proche avec d’autres centres de recherche de pays maritimes, ceux qui sont au bord de l’Atlantique surtout », a ajouté Jorge Costa Oliveira.

Il estime que le Portugal et le Sénégal ont des raisons de coopérer dans les domaines de l’exploitation des ressources de la mer, de l’océanographie, de la biologie et de la géologie maritime.

Jorge Costa Olivieira affirme que l’expertise portugaise en matière de transformation du poisson et d’aquaculture est de qualité.

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...