OIM Sénégal : Jo-Lind Roberts SENE «Les journalistes doivent utiliser les mots appropriés dans le traitement de l’information sur la migration»

Au cours d’un atelier de formation sur «le traitement de l’information liée à la migration à l’ère du numérique» organisé dans le cadre du projet «Aware Migrants Information Campaign –Engaging West African Communities (EWAC) au Sénégal», Mme Jo-Lind Roberts SENE, cheffe de mission à OIM Sénégal, a exhorté les hommes et femmes de médias à utiliser les mots appropriés dans le traitement de l’information sur la migration.

« Le rôle fondamental que jouent les médias, doit amener les journalistes, bloggeurs, reporters et autres, à chercher les mots justes, à utiliser les bons termes, afin que le message produise l’effet escompté », a-t-elle déclaré.

Selon elle, ce travail ne peut se faire sans les médias. Et c’est à la presse de recueillir les propos des migrants et migrants potentiels, de les traiter afin de pouvoir les transmettre à l’opinion.

Dans sa déclaration liminaire, Mme Jo-Lind Roberts SENE a soutenu que le thème retenu pour l’atelier répond à la fois à une exigence de l’actualité, mais aussi à une nécessité de mettre à la disposition des acteurs des médias, y compris les bloggeurs, les outils utiles et capacités nécessaires pour permettre de traiter de la migration avec la sensibilité nécessaire pour cette thématique complexe. Elle a expliqué que l’OIM cherche à « sensibiliser » l’opinion publique sur les bienfaits de la migration, les aspects positifs et enrichissants de la thématique.

Cet atelier ouvert ce mercredi à Dakar sera clôturé demain jeudi, dans l’après-midi, par une remise d’attestation de fin de formation.

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...