Où la défaite est sûre, il est vain de combattre. Par Alioune Ndao FALL, Secrétaire National, Chargé de la Diaspora Apr


Si l’on s’en tient au simple constat qu’en sept ans, le président Macky SALL a complètement changé le visage du Sénégal, de par les nombreuses réalisations et les chantiers en cours, sans oublier toutes les mesures sociales en faveur des populations les plus démunies, nul doute que le président sortant sera reconduit pour un  second mandat par une forte majorité des sénégalaises et des sénégalais. Face à une «opposition» somnolante, qui ne porte en bandoulière que  l’injure, la menace, la diffamation, un discours va-t-en guerre, on voit mal comment le président Macky SALL pourrait ne pas être élu pour un second mandat le 24 février 2019. Lui aussi d’ailleurs…« Les Sénégalais doivent faire attention aux vendeurs d’illusion et redoubler de vigilance, afin d’éviter que notre pays ne devienne l’otage de mains inexpertes et d’aventuriers frustrés par la non satisfaction prétentions irréalistes et démesurées ».Dixit le Président Macky SALL  Oui monsieur le président, on dit souvent que  le choix en politique n’est pas entre le bien et le mal, mais entre le préférable et le détestable. Nul ne doute que les populations sénégalaises savent faire la part des choses. Elles savent parfaitement ce qu’elles veulent et surtout ce qu’elles ne veulent pas.

De cette horde de candidats à la candidature, dont le discours programmatique et le projet de société consistent  tout simplement à mettre le Sénégal à feu et à sang, il est clair qu’aucun  d’eux ne fait rêver les populations sénégalaises. Et c’est là leur premier échec. On ne peut prétendre diriger un pays comme le Sénégal, connu et reconnu par sa stabilité, son pacifisme et sa maturité politique, son exercice des principes démocratiques et son respect des droits de l’homme depuis des décennies, par des menaces, des injures tout en bravant les Institutions de la république. Il est évident qu’aucun de ces apprentis sorciers n’a l’étoffe d’un président. «La politique d’illusions est une politique fatale, elle conduit à la décadence ». Emile de Girardin. Ce n’est nullement la volonté des sénégalais. Aucun illuminé ne prendra le Sénégal en otage. En politique nul n’est dispensé d’avoir des principes et d’y demeurer fidèle. Le président Macky SALL reste et restera toujours fidèle à ses principes qui gouvernent la société sénégalaise :  «diom ak kersa, yarou ak yeurmandé, ngor ak goré , liguey ak niakha ted».Abraham Lincoln disait : « J’ai une grande confiance dans le peuple. Si on lui dit la vérité, on peut compter sur lui pour faire face à n’ importe quelle crise nationale. L’important est de lui présenter la réalité des faits ».

Pourquoi l’opposition utilise toujours cette langue de bois afin de tromper la volonté des populations ?  Face à une victoire impossible est-il honteux de déposer les armes ? Depuis 2012, avec le président Macky SALL, les sénégalais avancent avec confiance dans la direction de leurs nobles rêves.   Aujourd’hui ces rêves deviennent des réalités visibles et palpables.Dès  lors, on ne peut penser un seul instant, que les populations sénégalaises, après avoir vu et compris en si peu de temps, que le développement du Sénégal est réellement possible, qu’elles  souhaitent hypothéquer leur avenir et l’avenir du Sénégal entre des mains inexpertes de vendeurs d’illusions.. Même si l’on a l’habitude de dire qu’un bilan ne suffit pas pour élire un président, on doit reconnaître quand même que le bilan du président Macky SALL après seulement sept  ans  de magistrature, constitue incontestablement les fondements d’un Sénégal en devenir. La transformation en chantiers de toutes les parcelles sur notre territoire,démontre à suffisance que nous sommes face à un bâtisseur d’un Sénégal nouveau qui fera bon de vivre.

La confiance est la loyauté du cœur et l’intégrité de la conscience. Des valeurs que possède incontestablement l’actuel président de la république du Sénégal, monsieur Macky SALL. Les sénégalais en sont conscients. Il est donc permis de croire sans se tromper, que la  confiance des populations sénégalaises d’ici et de la Diaspora, ne fera jamais défaut au président Macky SALL.  On doit noter aussi que, la singularité démentielle de notre opposition, est que tous ses candidats sont embarqués dans le même bateau au large d’un océan de contre valeurs, avec des vagues d’insultes et de menaces.Un tel bateau n’accostera jamais sur les cotes du pays de la TERANGA.

Alioune Ndao FALL

Secrétaire National

Chargé de la Diaspora Apr

Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...