Mamadou Diop raconte la pression exercée sur les étudiants africains par les familles restées au pays

2294270_859_13103141_1000x500Linguiste, militant associatif et salarié à l’université Bordeaux-Michel-de-Montaigne, Mamadou Diop raconte la pression exercée sur les étudiants africains par les familles restées au pays. Rahma, l’école d’une vie est l’histoire d’une jeune fille sénégalaise qui avait jeté les bases d’un bel avenir dans son pays d’origine.  Rahma est une jeune fille. Mais le fantasme français et une réforme précipitamment mise en place dans son université d’origine l’obligent, après un parcours du combattant, à aller poursuivre ses études à Bordeaux avec le rêve d’y amasser savoir et fortune afin de changer les conditions de vie de sa famille. L’héroïne de son livre porte le prénom de la femme de sa vie et surtout lui sert à dire tout haut ce que nombre de ses congénères pensent tout bas.

Ndioufa Thiam

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...