«Pas d’africains en Algérie» : la campagne raciste prend de l’ampleur

Le racisme atteint des niveaux alarmants sur les réseaux sociaux algériens, avec une campagne xénophobe qui prend de l’ampleur contre les migrants subsahariens et qui prend forme sous le hashtag «pas d’africains en Algérie». 

Les internautes algériens accusent les migrants subsahariens de «violences contre les algériens», de «propager des maladies», de vouloir même  «envahir l’Algérie indirectement» et de «changer la composante populaire algérienne sur le long terme».

Sous l’influence d’un article paru sur un journal arabophone de grand tirage et connu comme très proche aux islamistes, qui accuse l’armée française au Mali d’aider les migrants clandestins à trouver leur chemin vers l’Algérie, cette campagne raciste revendique des mesures de la part des  autorités pour expulser tous les migrants et les réfugiés à l’exceptions des «syriens» car somme toue «arabes et musulmans».

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...