Plus d’étudiants sénégalais dans les universités en France, selon Christophe Bigot, Ambassadeur de France

Apres 9 mois à la tête de l’Ambassade de France au Sénégal, Christophe Bigot qui dit avoir « essayé de s’inscrire sur la lignée de ses prédécesseurs » et d’avoir « une compréhension fine de notre pays, » a dans un entretien exclusif que vous suivrez sur notre site, indiqué qu’il travaillait pour que les universités françaises continuent d’accueillir un plus grand nombre d’étudiants sénégalais. 
 
« Il ne faut jamais oublier que la relation entre la France et le Sénégal, c’est des relations entre des hommes et des femmes. Et je pense qu’un des outils dont la France dispose, c’est de pouvoir accueillir un grand nombre d’étudiants sénégalais en France. Et il faut continuer à amplifier le phénomène. Et j’ai regardé avec le consulat et campus France comment faire pour qu’il y ait plus d’étudiants sénégalais qui puissent s’inscrire dans les universités et poursuivre leurs études en France » a-t-il dit.
 
Mais pour le diplomate, cependant il faudra aussi que les étudiants présentent des demandes plus en ligne avec l’offre des universités.
 
« Le premier obstacle pour poursuivre des études en France c’est s’inscrire dans une université, il faut travailler avec campus France pour que les universités soient plus ouvertes et que les étudiants présentent des demandes plus en ligne avec les offres des universités. Il faut essayer d’orienter les étudiants en fonction de leur parcours. Il y a le volet visa, qui est un obstacle aussi mais en même temps, il faut avoir en tête que ce visa c’est que pour les étudiants qui vont en France puissent vivre décemment »
Avec dakaractu
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...