Rachid Ndiaye, le ministre guinéen de la communication, s’exprime sur la crise politico-sociale que traverse le pays

 

 

En réponse à l’opposition qui accuse son parti de fraude, Rachid Ndiaye, le ministre guinéen de la Communication, estime que « les contentieux électoraux relèvent de la justice et qu’il faut les laisser exercer librement leur devoir ». Quant aux manifestations contre les violences policières dans le pays, il assure que « des efforts sont faits pour donner des réponses et rassurer ». Enfin, le ministre juge « légitime qu’Alpha Condé décide de continuer de mener à bien les projets entamés ».

Les autorités camerounaises jouent-elles l’apaisement face aux séparatistes anglophones ? Paul Atanga Nji, le ministre de l’Administration territoriale achève  une tournée dans le sud-ouest du pays. Il affirme que le gouvernement « est prêt à dialoguer, mais uniquement avec ceux qui recherchent l’unité du Cameroun ». Durant cette visite, il n’a rencontré aucun des leaders de la contestation anglophone.

Enfin, qui a tué Dulcie September ? 30 ans jour pour jour après le meurtre de la représentante de l’ANC en France, la question reste sans réponse. La compagne de lutte de Nelson Mandela enquêtait à l’époque sur le trafic de materiel militaire entre Paris et Prétoria.

Par Nicolas GERMAIN , Mounia KACEM , Sadia MANDJO

Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...