Rencontre littéraire avec Fatou Diome à Bruxelles

237226-ecrivaine-fatou-diomeLe  Jeudi 28 janvier 2016, l’Espace Magh a accueilli une rencontre littéraire avec l’écrivaine qui déchaîne  actuellement les passions, Fatou Diome ; rencontre organisée par Mme Faouzia HARICHE, Présidente du Comité local de Bruxelles-Ville des Femmes Prévoyantes Socialistes et La Bibliothèque des Riches Claires.

Après ses mots de bienvenue, suivie une brève présentation de  Mr Pierre Galand,  personnalité charismatique  du monde associatif, à l’origine de plusieurs ONG et associations de solidarité avec les peuples en développement ou privés de liberté, qui aura l’honneur  et le privilège d’être le modérateur de cette rencontre, Mme Hariche a tenu à féliciter et encourager Fatou Diome en saluant ses prises de positions sur les problèmes migratoires à travers  non seulement ses oeuvres mais aussi ses déclarations publiques.

Un public nombreux a répondu présent à l’Espace Magh qui a fait salle comble pour écouter et surtout échanger avec Fatou Diome sur plusieurs thématiques notamment l’immigration, la décolonisation et le racisme entre autres.Et selon l’écrivaine,  » Le racisme est une carence intellectuelle  …c’est un signe de développement inaccompli de la cervelle. »

Des rires, des acclamations et surtout  beaucoup de questions ont été les ingrédients de cette rencontre plus que littéraire.

Après avoir fait part  de ses rêves et surtout de son « ambition de gâcher le sommeil des puissants », Mme Fatou Diome s’est lancée dans une sorte de plaidoyer pour le bonheur et pour le vivre-ensemble dans un monde sans frontière  et sans racisme.

La soirée trop courte mais très riche en anecdotes et en leçons de la vie s’est terminée par un tonnerre d’applaudissements pour Fatou Diome très émue et contente. L’écrivaine engagée promet de continuer son combat en utilisant des mots pour lutter contre certains maux afin d’avoir une société plus juste, un monde meilleur…

Qui est Fatou Diome ?

Fatou Diome est une écrivaine sénégalaise, arrivée en France à 22 ans et installée à Strasbourg où elle a suivi des études de lettres et où elle enseigne. Elle est l’auteur de nouvelles et de romans : elle a publié La Préférence Nationale, un recueil de nouvelles, aux éditions Présence africaine en 2001. Le Ventre de l’Atlantique est son premier roman, paru en 2003 aux éditions Anne Carrière. Suivent, Kétala, (2006), Inassouvies nos vies (2008), Celles qui attendent (2010) et Impossible de grandir (2013). Fatou Diome, née en 1968, est originaire de l’île de Niodor au Sénégal. Elevée par sa grand-mère et « lectrice boulimique », elle commence à écrire à l’âge de 13 ans, poursuit des études universitaires à Dakar puis épouse un français « qui la ramène dans ses bagages à Strasbourg ». Fatou Diome rend compte de cette première expérience en terre française dans La préférence Nationale. Elle y décrit les aventures d’une jeune sénégalaise, licenciée en lettres, découvrant l’Alsace et gagnant sa vie comme femme de ménage.

Etudiante en doctorat de lettres modernes, Fatou Diome publie son premier roman, Le ventre de l’Atlantique, qui connaît un grand succès critique. Le livre sur l’exil où l’auteure «observe avec humour et sans aucune complaisance, les sociétés française ou sénégalaise». Grâce à « son écriture lyrique et son sens de l’ironie, Fatou Diome, traversée par deux cultures, ausculte les souffrances humaines liées au déracinement, et aux désillusions provoquées par l’épreuve de l’immigration. Avec son troisième roman, Inassouvies nos vies, elle aborde la question de l’abandon des personnes âgées dans les sociétés occidentales, puis avec Celles qui attendent, rend hommage aux « mères et épouses de ceux qui tentent la traversée vers l’Europe à partir des côtes sénégalaises ». En 2013, Fatou Diome publie Impossible de grandir, un roman d’inspiration autobiographique dans lequel l’auteure fait revivre Salie, l’héroïne de son premier roman.

belafrikamedia

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...