Résilience-Sécurité Alimentaire et Droits des Enfants : l’Union européenne renforce les capacités de la société civile.

12191523_896798367077058_6142741425669935296_n

La Délégation de l’Union européenne (UE) au Sénégal a procédé, ce jour, au lancement de quatorze projets dont six dans le domaine de la résilience-sécurité alimentaire et nutritionnelle ainsi que huit projets qui œuvrent dans la protection des droits des enfants. Ces projets ont été sélectionnés sur la base de deux appels à propositions. L’UE finance pour un montant d’environ 5 milliards FCFA ces quatorze projets qui sont mis en œuvre par des Organisations de la Société Civile.

Ces investissements de l’UE ont pour objectif de renforcer le rôle de la société civile dans les politiques
publiques agricoles, de sécurité alimentaire et nutritionnelle, ainsi que dans la protection des enfants
vulnérables en considérant les priorités de la stratégie nationale.
Dialogue de l’UE avec les Organisations de la Société Civile
Depuis 2003, la Délégation de l’UE au Sénégal a instauré un dialogue régulier avec la société civile, en
partenariat avec le gouvernement. L’engagement de l’UE en faveur de la société civile se traduit par son
appui à ses acteurs, principalement à travers la formulation et la mise en oeuvre de projets ainsi qu’un
soutien financier. En effet, l’UE encourage la société civile et les acteurs non étatiques à jouer un rôle
important dans la conception et la mise en oeuvre des stratégies et programmes de développement.
Promouvoir la protection des droits des enfants
Huit projets financés à hauteur de 3 milliards FCFA par l’UE ont pour objectif d’appuyer les enfants les
plus vulnérables et exposés à la violence physique et psychologique. Il s’agit notamment des enfants
talibés, les enfants travailleurs et les enfants des rues, dont la violation des droits et l’absence de
protection sont des problèmes majeurs dans les grands centres urbains.
Améliorer la résilience des populations les plus vulnérables dans le domaine de la sécurité alimentaire
et nutritionnelle
Six projets sont financés par l’UE pour un montant d’environ 2 milliards de FCFA avec pour objectif
d’améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations les plus vulnérables et de renforcer
leur résilience, y compris face aux changements climatiques. Ce projet vise notamment l’amélioration de
l’état nutritionnel des femmes enceintes et des enfants, la mise en place ou le renforcement de filets
sociaux, l’appui au développement de pratiques agricoles durables et innovantes.
Les projets interviennent dans plusieurs localités des régions de Matam, Tambacounda, Kédougou, Kolda, Podor et la zone périurbaine de Dakar.

Seydou Nourou Ba

.
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...