Robert Mugabe démissionne de la présidence du Zimbabwe à 93 ans

Le président zimbabwéen Robert Mugabe a remis ce mardi sa démission, après 37 ans de pouvoir. Il était le plus vieux chef d’État au monde.

Le président zimbabwéen Robert Mugabe a remis mardi sa démissionaprès 37 ans de pouvoir, a annoncé le président de l’Assemblée nationale lors d’une session extraordinaire du Parlement à Harare, qui débattait de sa destitution.

« Moi Robert Gabriel Mugabe (…) remets formellement ma démission de président de la République du Zimbabwe avec effet immédiat », a déclaré le président de l’assemblée nationale Jacob Mudenda, en lisant, sous les applaudissements, la lettre de démission du chef de l’État. J’ai choisi volontairement de démissionner. (…) Cette décision a été motivée par (…) mon désir d’assurer un transfert du pouvoir sans problème, pacifique et non violent », a-t-il encore expliqué dans sa lettre.

Des soutiens perdus un à un

L’annonce de sa démission a été immédiatement saluée par un concert assourdissant d’avertisseurs dans la capitale Harare. Depuis le coup de force de l’armée il y a une semaine, provoqué par la révocation du vice-président Emmerson Mnangagwa, le président Mugabe avait perdu un à un ses soutiens.

L’annonce de sa démission a été annoncée alors que les députés et les sénateurs étaient réunis en congrès extraordinaire pour débattre en urgence d’une motion de destitution. Robert Mugabe, héros de la guerre d’indépendance, a dirigé son pays d’une main de fer, muselant l’opposition et ruinant l’économie du pays.

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...