SALON AFRICAIN DE L’HABITAT A PARIS : Des logements pour tous à des taux faibles aux africains de la diaspora

Ils sont plusieurs promoteurs, patrons de société de construction, architectes, banquiers, notaires et ministres des pays de la zone de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) à avoir effectué le déplacement de la Côte d’Ivoire, du Mali, du Sénégal, du Bénin, du Niger, du Togo, du Burkina Faso et de la Guinée. L’objectif de cette exposition de trois jours dans la capitale française est donc de permettre au plus grand nombre des populations de la diaspora de ses pays, le plus souvent laissées pour compte des politiques gouvernementales en matière d’habitat, d’«acquérir un logement en toute sécurité en Afrique de l’Ouest. »

À la cérémonie d’ouverture, le ministre sénégalais du Renouveau Urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie, M. Diéné Farba Sarr, celui du Mali en charge de l’Habitat et de l’Urbanisme, M. Mohamed Moustapha Sidibé et leur homologue de la Côte d’Ivoire de la Construction, du Logement, et de l’Urbanisme, M. Bruno Koné, ont tous eu le même mot à la bouche : mettre en place des mécanismes permettant de baisser considérablement le taux de crédit pour que le coût d’achat de logement, la location-vente et la location simple soient abordables pour tous.

Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...