Sommet de La Valette sur la migration : les pays africains au devant

2015-11-11T190411Z_1351700393_GF20000055393_RTRMADP_3_EUROPE-MIGRANTS-AFRICA_0Ces derniers mois, l’UE a été confrontée à l’arrivée en Europe d’un nombre sans précédent de migrants et de réfugiés. Ils se déplacent pour différentes raisons; ils fuient les conflits, l’instabilité politique et économique, les violations des droits de l’homme et la pauvreté.

L’UE a pris, avec les États membres, un ensemble de mesures pour faire face aux problèmes créés par les migrations. Mais le problème des migrations ne concerne pas uniquement l’Europe. Les pays d’origine ou de transit des flux migratoires irréguliers doivent également être associés aux efforts.

En avril 2015, le Conseil européen a demandé la tenue d’un sommet international pour examiner les questions relatives aux migrations avec les pays africains et d’autres pays concernés au premier plan.

Les États membres de l’UE, les pays membres des processus de Rabat et de Khartoum, les observateurs auprès du processus de Rabat, les représentants de la Commission de l’Union africaine et de la Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), les Nations unies et l’Organisation internationale pour les migrations (OIM)  participent au sommet.

Jamil Thiam

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...