Sommet de l’OCI : les ministres des Affaires étrangères à pied d’œuvre

La Palestine, le conflit arabo-israélien, les différends qui secouent le monde islamique et la migration seront, entre autres, à l’ordre du jour de la réunion préparatoire à la 13ème Conférence islamique au sommet des ministres des Affaires étrangères des Etats membres de l’Organisation de la Coopération islamique (OCI), prévue mardi à Istanbul.

thumbs_b_c_8ac2f471739a2dae00f1ce80c5971f61 
Un communiqué du département de l’information de l’OCI précise en effet que la réunion portera sur le programme de travail de la 13ème Session de la Conférence islamique au Sommet, qui se tient ce lundi.
 
Les ministres des Affaires étrangères examineront à cette occasion les documents finaux qui seront soumis au Sommet de l’OCI. Ces documents concernent ’’la cause de la Palestine, le conflit arabo-israélien, les différends qui secouent le monde islamique et la migration’’.
 
Seront aussi au menu de la rencontre, ’’la situation des communautés locales musulmanes dans les pays non membres de l’OCI et la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent’’.
 
Les ministres se pencheront également sur ’’les questions de l’islamophobie et de la situation humanitaire dans le monde islamique, ainsi que sur le nouveau Plan décennal de l’OCI : 2015-2025’’.
 
Ce plan ’’offre une vision stratégique comprenant les priorités fixés dans nombre de domaines, à l’instar de la paix et de la sécurité, des aspects humanitaires, des droits de l’homme, du renforcement du développement, de la réduction de l’acuité de la pauvreté’’, etc.
 
’’Ces documents englobent également le raffermissement de la coopération tant scientifique dans les secteurs de la santé, de l’enseignement supérieur et de l’environnement entre les Etats membres de l’OCI, que culturelle et médiatique’’, souligne le communiqué.
 
Les ministres en charge des Affaires étrangères examineront dans le même la proposition présentée par la République d’Azerbaïdjan, relative à la création d’un Groupe de contact de l’OCI sur la province de Nagorno-Karabakh.
 
Il en sera de même pour ’’celle avancée par la République d’Indonésie et qui se rapporte à la mise sur pied d’un Groupe de Contact sur la paix et le règlement des conflits, sachant que cette dernière avait déjà été soumise à la 42ème session du CMAE, réuni au Koweït, en mai 2015’’.
 
La situation qui prévaut actuellement en Syrie, au Yémen, en Libye, en Afghanistan, en Somalie, au Jammu et Cachemire et en Bosnie-Herzégovine sera aussi au menu du sommet, tout comme le différend entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan.
 
Outre les conflits et les conditions sécuritaires instables auxquels sont confrontés les pays islamiques, les recommandations et propositions liées à ces questions seront soumises à la Conférence islamique au sommet.
 
En marge de la réunion ministérielle préparatoire au Sommet islamique, ’’des réunions spéciales seront tenues par les groupes de contact sur le Jammu et Cachemire, le Mali et le Myanmar’’.
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...