Suivi de la Journée de la libre circulation des personnes et des biens en Sénégambie

La ministre du Commerce, de l’intégration régionale et de l’emploi de la Gambie, Dr Isatou Touray, a rencontré à Dakar, son homologue sénégalais, Mbagnick Ndiaye, ministre de l’Intégration africaine, du NEPAD et de la Francophonie, indique un communiqué transmis à l’APS.
La même source précise que la rencontre qui s’est déroulée lundi entre dans le cadre du suivi des décisions des travaux de la Journée de la libre circulation des personnes et des biens en Sénégambie tenue le 1er mars dernier à Karang en Gambie.
« Le 1er mars 2018, une date historique entre le Sénégal et la Gambie, deux pays-frères partageant une histoire commune ont organisé une journée de la libre circulation des personnes et des biens, pour faire un état des lieux des difficultés auxquelles font face les populations et formuler des propositions pour un meilleur vivre ensemble », rappelle le communiqué.
« Ainsi, ajoute le texte, à la lumière de décisions qui ont été prises à cette occasion, la ministre gambienne est venue s’enquérir du niveau d’avancement des dossiers, en vue de faire un suivi rapproché des recommandations. »
Selon le communiqué, l’officielle gambienne a mis à profit cette rencontre pour échanger sur les possibilités de faciliter l’exportation de la noix de acajou, du fioul et du lait en Gambie.
Mme Touray, accompagnée de ses proches collaborateurs et de l’Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Gambie au Sénégal, Ebrima Ousmane Ndure, a demandé au gouvernement sénégalais de faciliter à son pays, l’exportation vers le Sénégal de la noix de cajou, du fioul et du lait.
Elle a suggéré au cours de l’entretien avec son homologue sénégalais, l’installation d’un comité de suivi des recommandations issues de la journée de la libre circulation des personnes et des biens.
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...