Tenue du référendum en suspens : La fuite en avant du président Macky Sall

macky-sall3

Le Président Macky Sall se veut clair, personne ne peut l’obliger à organiser un référendum en 2016 tant qu’il en a pris la décision lui même.  Quelque soit ce que les gens diront , elle ne peut se tenir qu’au moment venu. Macky Sall l’a fait savoir lors de la cérémonie d’ouverture de l’édition 2015 de l’université républicaine de la convention des jeunes républicains à Saly.

« Des gens s’empressent à faire des déclarations à travers la presse pour dénoncer une décision qu’ils ne comprennent même pas ou n’essayent pas de comprendre. J’ai dit que je vais engager des réformes, qu’ils attendent pour savoir à quoi consistent ces réformes. J’ai pris librement cet engagement, qu’on me laisse décider en toute liberté de sa mise en oeuvre.  Ils peuvent dire tout ce qu’ils veulent dire mais la tenue d’un référendum ne se fera sous aucune pression, d’où qu’elle vienne.

 Elle aura lieu au moment voulu par ceux qui l’ont décidée. Et le peuple sénégalais aura le dernier mot. Ce n’est pas une affaire de politiciens ou d’intellectuels. Personne ne peut me forcer à organiser un référendum demain. Que ça soit clair pour tout le monde. Ce n’est pas la peine de gaspiller de l’énergie pour une affaire qui concerne le peuple sénégalais. Au moment où l’on parle de changement climatique, ils gagneraient mieux à économiser leur énergie au lieu de la gaspiller en discours inutiles  », clame Macky Sall, pour porter la réplique à ceux-là qui veulent faire croire aux sénégalais que ce référendum ne se tiendra pas. Que c’est du bluff.

Ibrahima Khalil SENE (iGFM)

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...