Trafic de migrants: la Brigade de Recherches de la Gendarmerie de Dakar démantèle un vaste réseau à Diamniadio

Une bande qui convoyait 87 filles de nationalité sierra-léonaise qui transitaient par la capitale sénégalaise pour rejoindre les pays maghrébins, a été démantelée.

Trafic de migrants: la Brigade de Recherches de la Gendarmerie de Dakar démantèle un vaste réseau à Diamniadio

Les enquêteurs avaient placé sous surveillance deux maisons à Diamniadio, révèle le lieutenant-colonel Ibou Watie, commandant de la Gendarmerie Ouest. Les habitations en question étaient suspectées d’accueillir des migrants en instance de départ pour les pays du Moyen-Orient.

« Les passeurs faisaient venir des filles de la Sierra-Léone par voie routière, en transitant par la Guinée, moyennant des sommes d’argent variant entre 350.000 FCfa et 400.000 FCfa », relaie le site Rewmi d’où nous tenons l’info.

Il ne leur a pas fallu plus de 20 jours de surveillance pour maîtriser les arcanes de ce réseau criminel, en coordination avec le procureur de grande instance de Pikine.

Deux (02) individus ont été interpellés, et 87 victimes prises en charge, toutes des filles sierra-léonaises. Elles étaient logées entre Malika, Diamniadio et la Médina. L’enquête a permis d’établir les fais de trafic de migrants, qui a conduit au déferrement des auteurs.

D’après les limiers de la Gendarmerie., c’est à partir de Dakar, qu’une complicité locale aidait les trafiquants à convoyer les migrants vers d’autres destinations.

Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...