UCAD: Il avait arraché le micro à un prof, l’étudiant arrêté par la police

Après le conseil de discipline de l’Université Cheikh Anta Diop qui a exclu 45 étudiants, c’est au tour de la justice d’être mise en branle à propos de la violence au campus. Et le premier à tomber se nomme Assane Faye.

Il s’agit de l’étudiant qui avait arraché le micro à un professeur à la Faculté des lettres et sciences humaines.

Étudiant en master 2 en philosophie, Assane Faye a été arrêté il y a deux jours.

Les autorités universitaires semblent ainsi décidées à mettre fin à l’impunité. Interpellé sur les violences à l’Ucad, lors d’une conférence animée par le recteur de l’Auf le 22 juin à Dakar, le recteur de l’Ucad Pr Ahmadou Aly Mbaye avait promis que les coupables seraient punis.

“Nous avons considérablement amélioré notre dispositif de surveillance, les fauteurs de troubles seront débusqués, traduits en commission de discipline et traduits devant la Justice. Il ne faudrait pas que les gens aient le moindre doute par rapport à cela”, s’était-il engagé.

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...