Une « femme à barbe » décide de jeter son rasoir

13423986_648460141973640_7380561586825887564_nVictime depuis l’âge de 13 ans d’une hyperpilosité, Rose Geil a décidé d’assumer son corps tel qu’il est. Elle porte aujourd’hui la barbe sans complexe et savoure son nouveau bien-être !

Pendant toutes ces années elle a multiplié les épilations et les traitements au laser, et a dû se raser tous les jours. Mais ces traitements douloureux se sont révélés inefficaces. Durant toute sa scolarité, elle s’est ainsi obligée à se lever très tôt, chaque matin, pour se raser complètement, avant d’aller à l’école, et s’est interdit de dormir chez des amis, de peur d’être découverte au réveil, couverte de pilosité. « Mes amis n’ont rien vu. Je le cachais très bien. Mais c’était épuisant de garder cela caché. » En 2015, alors qu’elle approche de la quarantaine, elle a donc décidé de mettre fin à calvaire . « Je n’avais pas réalisé l’impact émotionnel que cela avait sur moi, jusqu’à ce que je devienne plus âgée. »

13412956_648460151973639_1344773423196362372_n  13435424_648460161973638_8811006367063671979_n

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...