Vaste élan de solidarité pour soutenir la Sénégalaise Fatou Kiné Fall dont les enfants ont été tués par leur père

Un vaste élan de solidarité est en cours pour épauler la Sénégalaise Fatou Kiné Fall dont les deux enfants, Vincent-Ibrahim (5 ans) et Marie-Seynabou (7 ans), ont été tués par leur père à Beaucaire.

« Aujourd’hui nous faisons appel à chacund’entre vous pour mobiliser les fonds nécessaires aux funérailles de ces enfants. Ces fonds pourront également aider sa famille dans les obsèques mais aussi et surtout pouurcaccompagner leur maman », lit-on sur cette cagnotte mis en ligne sur leetchi.com et consultée par Afrique Connection. 

En début d’après midi de ce mardi, la cagnotte avait déjà recueilli 107 participations. 

Par ailleurs, selon nos informations, la famille de la Sénégalaise en détresse est en contact avec la mairie de Beaucaire pour organiser une marche blanche en hommage aux enfants d’ici la fin de la semaine. 

Les enfants étaient en garde alternée depuis plusieurs mois après le divorce de leurs parents.

La maman, qui s’est portée partie civile, était toujours en état de choc dimanche.

Retrouvé inconscient samedi 3 août près des corps de ses enfants à Beaucaire, le père a été mis en examen pour assassinats ce lundi. Il a été écroué.

Les autopsies des enfants ont été réalisées ce lundi. Selon le procureur, « ils seraient morts des suites d’une asphyxie médicamenteuse. Ce que devront confirmer les analyses toxicologiques. Une asphyxie par strangulation et/ou étouffement n’est pas non plus à exclure. « 

Afrique Connection

Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...