Vaste opération de police dans le football en Belgique et en Europe: Mogi Bayat, Herman Van Holsbeeck, Ivan Leko et deux arbitres interpellés pour audition

Vaste opération de police dans le foot belge ce matin

Vaste opération de police dans le foot belge ce matinFraude dans le foot: le Parquet fédéral coordonne l »enquêteFraude dans le foot: deux enquêtes distinctes sont menéesFraude dans le foot: le club d »Anderlecht a été perquisitionn

 

 

 

 

 

Quarante-quatre perquisitions ont été menées ce mercredi matin en Belgique dans le cadre d’une enquête sur de possibles faits d’organisation criminelle, blanchiment d’argent et corruption privée dans le cadre de la division 1A de football, a annoncé le parquet fédéral. Treize perquisitions ont également été menées à l’étranger.

Dans le cadre d’une enquête du parquet fédéral, menée par le juge d’instruction du Limbourg, 44 perquisitions sont effectuées ce matin dans tout le pays. Ces perquisitions sont réalisées par la Police Judiciaire Fédérale du Limbourg, avec le soutien des Polices judiciaires fédérales d’Anvers, de Louvain, du Brabant Wallon, Bruxelles, d’ Halle-Vilvorde, de Flandre Orientale, de Flandre Occidentale, de Mons et de Liège. L’opération a également été soutenue par la Police Routière et par le Corps d’intervention de la police intégrée. Parallèlement, à la demande du juge d’instruction, 13 perquisitions sont également effectuées à l’étranger, notamment en France, au Luxembourg, à Chypre, au Monténégro, en Serbie et en Macédoine. Des opérations simultanées à l’étranger coordonnées par Eurojust. Au total, 184 policiers en Belgique et 36 policiers à l’étranger participent à cette action.Des perquisitions de la police fédérale belge ont eu lieu dans 10 des 16 clubs de football de division 1A, dont Anderlecht, Bruges, le Standard, La Gantoise, Genk, Courtrai, Lokeren. La plupart des clubs ont réagi en indiquant qu’ils collaboraient pleinement avec les enquêteurs. « Au Club de Bruges, on nous a demandé des documents administratifs. Il n’y a aucun lien avec le Club de Bruges ou sa direction. Les documents demandés sont des contrats entre joueurs et agents », a précisé l’avocat du club.Aucune perquisition n’a été menée dans les clubs suivants: Zulte-Waregem, Waasland-Beveren, Mouscron, Cercle de Bruges et Charleroi.

Activités menées dans le cadre d’une organisation criminelle
L’instruction judiciaire couvre des activités menées dans le cadre d’une organisation criminelle, le blanchiment d’argent et la corruption privée. Les recherches de ce matin sont effectuées aux sièges de plusieurs clubs de football actifs dans la Jupiler pro League. Plusieurs documents et dossiers y ont déjà été saisis. Des perquisitions sont également effectuées chez des responsables de clubs de football, chez des agents de joueurs, chez des arbitres, chez un ancien avocat, dans un bureau comptable, chez un entraineur, chez des journalistes et chez quelques complices éventuels.
Plusieurs personnalités du foot belge interpellées
Un grand nombre de personnes ont été privées de leur liberté et emmenées pour une audition approfondie. Le juge d’instruction décidera ultérieurement d’une éventuelle mise à disposition ou arrestation. Outre l’agent de joueur et ancien dirigeant du Sporting de Charleroi Mogi Bayat, l’ancien dirigeant d’Anderlecht, Herman Van Holsbeeck, l’actuel entraîneur du club de Bruges, Ivan Leko, ainsi que les arbitres Sébastien Delferière et Bart Vertenten, ont notamment été interpellés pour audition. Selon le quotidien flamand Het Nieuwsblad, Laurent Denis a aussi interpellé. Il était l’une des figures de la précédente affaire de corruption dans le football belge, l’affaire dite « Zheyun Ye » remontant à 2005 et qui impliquait le club de La Louvière dont il était alors l’avocat.Les perquisitions à l’étranger sont principalement effectuées dans les bureaux et chez les dirigeants des personnes morales étrangères qui auraient servi à mettre en place les opérations financières suspectes. Des documents et des avoirs placés dans des comptes bancaires et des coffres-forts ont été saisis.
Des commissions sur les transferts de joueurs dissimulées aux autorités belges
L’enquête fédérale a débuté à la fin de 2017, à la suite d’un rapport de l’Unité des fraudes sportives de la police fédérale. Elle mettait au jour des indications de transactions financières suspectes dans la division 1A de football. Certains agents de joueurs, indépendamment les uns des autres, auraient mis en place ces transactions. Elles dissimulaient, aux autorités belges et aux autres parties impliquées, des commissions. Des commissions qui portaient sur les transferts de joueurs, sur les salaires de joueurs et d’entraîneurs ainsi que d’autres paiements.Au cours de l’enquête, des indications d’influence possible sur les matchs de la saison de compétition 2017-2018 sont apparues. Le parquet fédéral a alors demandé au juge d’instruction d’étendre son instruction à ces faits. Selon Het Laatste Nieuws, deux matches au déroulement et résultat étonnant sont pointés du doigt: Eupen-Mouscron (4-0) et Malines-Waasland Beveren (2-0) du 11 mars 2018.
Qui sont les personnalités les plus connues ?
Mogi Bayat: célèbre agent de joueurs qui règne sur le marché des transferts en Belgique depuis 2011. Selon plusieurs sources, il contrôlerait 90% du marché belge. Il a également été précédemment manager du Sporting de Charleroi.Dejan Veljkovic: agent de joueurs très actif dans les années 2000 avec notamment le Serbe Milan Jovanovic (ex-Standard et Anderlecht), Sofiane Hanni (ex-Malines et Anderlecht, aujourd’hui Spartak Moscou) et Mohamed « Mémé » Tchité (ex-Standard, Anderlecht et FC Bruges). En tant que joueur, il a joué avec Gilles De Bilde à Alost. C’est un grand ami d’Ivan Leko.Ivan Leko: entraîneur actuel du FC Bruges avec qui il a été champion l’an dernier. Le Croate y a également joué durant quatre saisons au poste de milieu de terrain.Herman Van Holsbeeck: ancien manager général du Sporting d’Anderlecht. En fonction de 2004 à avril 2018. Remplacé dans la foulée par Luc Devroe, l’ex-manager du KV Ostende.Sébastien Delferière: arbitre semi-professionnel francophone qui officie en Jupiler Pro League. Elu deux fois ‘Arbitre de l’Année’ en 2016 et 2017.Bart Vertenten: arbitre semi-professionnel néerlandophone qui officie en Jupiler Pro League.

Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...