[VIDÉO] Genève-SUISSE : Me Sidiki Kaba séduit à la 37e session du conseil des droits de l’homme

 

Me Sidiki Kaba a fait parler la poudre à l’occasion de sa participation au segment de haut niveau de la 37e session du Conseil des droits de l’Homme tenue au Cercle de la Terrasse, sis à la rue Jean-Gabriel Eynard à Genève. Le défenseur invétéré des droits de l’Homme et non moins ministre des affaires étrangère et des sénégalais de l’extérieur du Sénégal a, devant un parterre de sommités mondiales dont le Président du Club Diplomatique Suisse, fait montre de l’étendue de ses connaissances pointues en la matière. Me Sidiki Kaba a émerveillé plus d’un en survolant les questions brûlantes de l’heure notamment sur “le maintien de la paix et consolidation de la justice pénale internationale: Un regard africain”.

Il a rappelé que le Sénégal est à jour en termes de soumission de rapports aux organes de traités, qu’une attention toute particulière doit être accordée aux droits de l’enfant et est revenu sur la loi d’orientation sociale, n° 2010-15 du 6 juillet 2010, dont il laissera entendre qu’il est « le cadre de référence de notre dispositif institutionnel en matière de prise en charge et d’intégration des personnes handicapées dans notre société ». A côté de celle-ci, »le Gouvernement du Sénégal a aussi institué la Carte d’égalité des chances qui est une mesure à fort impact social », a-t-il relevé.

Le ministre sénégalais des affaires étrangères et des sénégalais de l’extérieur a aussi ajouté que « le Conseil des droits de l’homme qui incarne le 3ème pilier fondamental des Nations unies, à côté de la Paix et de la sécurité internationales et du Développement, doit être mieux soutenu pour lui permettre d’assumer son mandat », avant de conclure que « la coïncidence entre la 37ème session du Conseil des droits de l’homme et le 70ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme (DUDH) ainsi que le 25ème anniversaire de la Déclaration de Vienne et du Programme d’action (VDPA) interpelle la conscience de la Communauté internationale sur les engagements pris à l’occasion de l’adoption de ces deux grands instruments, qui sont des références de portée universelle en matière de droits de l’homme ».

www.tambacounda.info  revient sur les temps forts de cette session.

Boubacar Dembo Tamba / www.tambacounda.info /

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...