Bruxelles : Youssou Ndour a présidé un dîner d’affaire entre des investisseurs, des décideurs sénégalais et leurs homologues européens

La douzième édition des Journées européennes de développement s’ouvre ce mardi 5 juin 2018 à Bruxelles en Belgique. Youssou Ndour, l’un des invités de cette année, a été reçu par le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders. Deux axes de coopération ont été au menu  de l’audience : la formation des jeunes et le développement culturel de la ville de Saint-Louis, précise la Rfm.

Sur le premier point, Didier Reynders a relevé que «la formation peut intervenir dans tous les domaines pour donner l’accès à l’emploi aux jeunes». Il a détaillé : «C’est vrai qu’il y a des formations universitaires. On connait des universités sur le continent africain en particulier au Sénégal. A côté de cela, je pense beaucoup à des formations techniques dans des domaines où on peut passer très vite à une activité professionnelle parce que le vrai besoin, c’est ça. C’est la création d’emplois. Si nous recevons des jeunes en formation en Europe, on leur permet aussi d’accéder pendant un an ou deux au marché du travail avant d’aller créer leurs activités.»

Sur le second, le ministre belge a déclaré avoir «pris bonne note des intentions de développer, à Saint-Louis par exemple, un pôle d’attractivité pour tout le secteur culturel de la créativité, de l’innovation». «Une bonne chose», a-t-il souligné en se réjouissant du «pragmatisme» de Youssou Ndour.

Après cet entretien, le ministre-conseiller a présidé la première édition d’«Africa innovation». Un dîner auquel ont pris part de nombreux investisseurs, dans divers domaines, et lors duquel des panélistes ont présenté les opportunités d’affaires en Afrique.

Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...